The Body Beautiful

13 février 2007

It's only when i lose myself

Copie_de_DSC02922

Thing of beauty… par la fenêtre,

dans ma tête, sur l’écran et dans mes oreilles.

Calme et violence.

Trop de jour ici, triste réalité.

Mon cœur est plein, ma tête aussi.

Malade… De toi, de tout.

Malade à en mourir…

en mourir oui.

Posté par alcibiade à 15:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]


31 janvier 2007

Britney’s brain

Oui je viens écrire et saouler tout le monde une fois de plus en postant un truc alors que j’ai rien à raconter. Bon du coup je vous raconte ma journée (attention ça va être dur à suivre ya pleins de nouveaux personnages).

8h le réveil sonne.

8h30 ma pétasse de voisine prend une douche contre le mur de ma chambre

8h31 Freddy hurlant : Putain mais elle va faire moins de bruit cette connasse.

8h32 Bon, maintenant que je suis réveillé et plus trop malade, aucune excuses pour ne pas aller bosser.

8h33 Mais oui je vais réussir à me préparer et à arriver avant 9h, de toute façon fuck la Chantal elle arrive tout le temps en retard (ndlr : ‘la Chantal’ ou aussi appelée ‘Chantal’ est la patronne de mon salon, un roman à elle toute seule alors je vous la décrirai plus tard, ou alors je sortirai un livre de ses phrases cultes)

9h24 Merde je sort juste de la douche, je serai pas à la bourre par hasard ?

9h35 Je suis devant le salon, admirez l’effort un peu. Merde, Chantal est de mauvaise humeur. Elle a perdu des photos (le drame). Ah non c’est pas des photos (je vous rappel que je viens de me lever j’ai trop du mal à comprendre) Mais de quoi elle parle, bon je range une serviette style, ouf il était tant que j’arrive pour vous aider, je prend un café et je l’écoute.

Elle a perdu les photos d’une cliente, les photos de mannequin, c’est sa petite fille le mannequin. ‘Tain c’est compliqué, ah mais oui suis bête j’étais là ce jour en question en plus. Bon merde, j’abandonne les serviettes et je cherche ses photos.

9h47 Me voilà en train de lire tout les gala de salon afin de trouver si les dites photos ni sont points, non, on dirait pas, de toute façon je suis beaucoup trop absorbé par la dernière couille de Britney pour trouver quoi que ce soit. Bon quand je dis couille à Britney hein… je parle pas de son cerveau.

9h55 J’en ai marre de chercher ces photos de merde, je vais ranger le salon… pam pam pam (petite chansonnette) Oh tien ya de la poussière là…. Oulala il fait froid ici. Bref

10h09 Etincelle dans le cerveau de la Chantal, tiens Vincent si tu me faisait un brush. Ahhhhh non, au secours, à l’aide, non j’ai pas envi, non elle va m’engeulé. Courage. C’est comme essayer de lisser des poils de chatte mais bon. Rolala ça va c’est pour rire, c’est qu’une expression Flo, salle goudou va. Allez hop je m’y met. Wow qu’est ce qui m’arrive suis trop doué aujourd’hui (non je rigole pas cette fois ci bande de bâtards) Chantal dis rien, c’est bon signe, aucune plainte ni aucune remarque. En fait elle est obsédé par ses photos, soit disant elle en a pas dormi de la nuit, ce qui expliquerai les crevasses qui lui tombe jusqu’au milieu des joues ? Mais non ça c’est sa tête normale.Là ya un rebondissement et enfin un peu d’action (pour ceux qui suivent pas). Retour au récit :

La vieille dame qui a prêter les photos passe devant le salon, Chantal sort en courant, des pinces pleins sa choucroute (ça fait une choucroute garni) (vos geules).

Là ya une cliente qui rentre mais on s’en fou et ça fait trop de personnages après.

Bon elle revient, elle en a toujours gros sur la patate la Chantal, la vieille dame est en colère et elle veut ses photos si chères à son cœur. Elle recommence un brush quand…. Bbbbbssssssggggoooueeeeeee… Plus d’électricité.

11h58 Bond dans le temps (flashfarward in english in the text) plus de courant dans le salon, un électricien, deux cliente aux bac avec leur manteau car plus de chauffage, ah si un chauffage à l’essence qui peut, me donne mal à la tête voir envi de vomir.

12h30 J’ai failli vomir sur la tête d’une vieille en lui faisant une couleur, Chantal hurle sur l’électricien, ou au téléphone avec EDF je comprend pas trop, ou alors elle hurle sur le téléphone ou peut être même sur moi, j’ai décrocher, j’ai envi de mourir.

12h41 Panique au salon. Je sors toutes les trois minutes acheter un truc, j’en peu plus.

Bon voilà c’était un bref résumé de ma journée, comme ça vous pouvez vous dires que les vôtres sont mieux ! Ou plus intéressante. Le courant à fini par revenir. Chantal c’est calmé. Les vieilles sont parties.

Sinon je voulais dire merci à tous, it was a happy birthday to me. Ivan Smagghe au cabaret. Preuves à l’appui en photo.SUNP0037 Mais non j’étais pas défoncé. Vos geules. Je vais essayé de faire de nouveaux commentaires de soirées, mais il faut dire qu’avec une vie de couple je peux pas me permettre de sortir et boire comme avant. Mais ce n’est pas grave, l’amour c’est des concessions. A ne pas confondre avec l’amour c’est des concessionnaires ce qui ne veux rien dire.

Pour ceux qui crois encore que je peux faire un régime en réussissant à ne pas craquer (si si souvenez-vous) je vais rentrer dans une nouvelle aire ‘je veux me prendre pour Kate Moss même si je suis un mec’ et faire du 36…38, ouai c’est beaucoup moins ambitieux. Sur ce je retourne à ma soirée canapé+ça se discute+joins+Flo.

Posté par alcibiade à 23:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 janvier 2007

Ces jours où la vie semble plus douce

Non ce n’est pas les poubelles du macdo sur la table du salon, ni même le join dans ma main qui m’inspire ce titre qui fait rire Chloé, bien ouai mais bon ma pauvre fille j’y peux rien si tu n’as pas la fibre romantique (cf post sur le romantisme d’après les fille de mon entourage, je voudrais pas me répéter quand même.. Enfin bon quand on c’est que le résultat c’est que Chloé est amoureuse de son chat et veut à tout prix regarder the L word il y a des question à se posser). Bref, oui je suis bien en ce moment, on ma volé mon portable ? Pff… Il fait trop froid ? Pff.. J’ai pris 3kilos ? Pff bon quoique, mais dans l’ensemble peu importe, tout va bien. C’est l’amour, qui me fait me transformer en un espèce de bisounours sans neurones et complètement love… Mais qu’est-ce que c’est bien. Bon je voudrais pas en vexer d’autres alors je vais pas trop m’étendre sur ce sujet, je voudrais pas que Léa saute par-dessus son balcon non plus (cf le tiramisu). T’inquiet pas bichette (ou devrais-je dire chevrette… enfin tant que ça s’approche pas trop de la vache) on fera une soirée pour que t’oublie que ta pas réussi à te taper…. Machin… comment qu’il s’appel, bref on s’en fou tu t l’es pas taper à Barcelone t’es trop nul ou alors t’étais trop bourrée, mais c’est pas grave! Je viendrais à Toulon avec mon chéri d’amour et on te consolera, nous et le whisky. En parlant de soirées, j’ai passé un super anniversaire avec mon bébé d’amour et tout le monde devant ivan smaghe au cabaret, ou pour une fois le son était beaucoup moins mou que ses mixs précédents . Demain soir Feadz au même endroit, j’espère que ça va etre bien mais y aura pas mon amour de ma vie L Oh !!! Arretez de vous moquez de ces petit noms doux parcequ’en j’en connais qui … non je vais pas raconter ça .. Bon si, là ya des dialoques :

Chloé : Oh oui, oh oui guillaume mon bébé, oh oui vas y !!!!!!

Moi : Flo on devrait peut etre monter le son de la télé…

Flo : Ouai !! Mais c trop drôle

La télé : bla bl bla bla

Chloé : Oh oui c’est trop bon mon amour

Flo : quoi que vas y coupe on entendra mieux.

Silence radio

Moi : Trop tard c’est déjà fini

Bon je sais pas pourquoi je me souviens soudainement de cette conversation.

Merde ya plus de macdo, mais elle avait quoi la caissière à nous refiler autant de sauces ? (bon quand je dis sauce hein… léa ta geule)

Bon une folle soirée devant la télé m’attend à présent, demain coiffure toute la journée, marre des vieilles moches qui veulent des brushing serrer, sérieux ya personne pour leur dire que camoufler un crâne avec trois cheveux qui se courts après sous une sorte de sculpture fixer avec des kilos de laque c’est ultra moche?

Bon dans l’espoir que Chloé arrête de me demander de rouler un join je vais en rouler un, mon ange si tu as la chance de pouvoir lire ses lignes sans etre coupé par la connection pourri que je voles sur le wi-fi des voisin, saches que je t’aime à la folie et que tu me manques beaucoup. J’espère te voir bientôt. Les autres aussi, j’espère vous voir bientôt.

Copie_de_SUNP0015

Posté par alcibiade à 00:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 novembre 2006

Isn't it love ?

my_love

Petit message vite fait, entre deux graines de tournesols qui foutent pleins de sels sur le clavier de mon frere. Je ne peux meme pas vous faire partager le bonheur que je vis en ce moment, je vous souhaite de connaitre un amour aussi fort, c'est magnifique, superbe, intense à vivre, ca fait peur mais ca donne du courage, ca rend jaloux et confiant à la fois, c'est quelque chose qui boulverse, qui donne l'impression de ne jamais avoir vécu l'amour avant. Et c'est surtout indescriptible, alors j'arrete là pour cette fois.

Posté par alcibiade à 23:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 novembre 2006

Ellen Allien au Spart, deuxième.

ELLEN_ALLIEN

En espérant fortement que cette fois ci je ne me retrouve pas encore à vomir sous un 4x4... bref, oublions cette petite histoire. Juste un petit mot pour dire que tout vas bien, complétement amoureux depuis un mois (d'ailleur c mon bébé qui a fait ce beau fly), la vie à Marseille va pour le mieux. L'école et le travail vont aussi à peut près. Bref retour chez mes parents pour feter alcoloween comme il se doit chez Justine. Vraiment content de revoir le P.Crew au grand complet. Je rentre vite sur Marseille, quelqu'un m'y attend...  l'amour l'amour l'amour.....

Posté par alcibiade à 18:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]


11 septembre 2006

This is the enddddd ennnnnnnnd this iissss the end ….

Ahhhhhh non …. Demain c’est la rentrée … la vrai, en école de coiffure (vos geules), avec pleins de … non .. vos geules. Bon, bilan des vacances : beaucoup trop d’alcool, beaucoup trop de joins, beaucoup trop de nourriture, beaucoup trop de soirées, beaucoup trop de soleil, par contre pas suffisamment de piscine, sexe, drogues, régime … Alors on range les jouets d’été, les tongs, les débardeurs aux placards (quand jdis placard, hein .. bon … je parle pas des gays de mon école), la crème auto-bronzante, on range marine aussi. Et les vélos, même si on s’en ai pas trop servi. Bon, objectifs de l’année à l’aube de cette nouvelle rentrée scolaire : … heu … faire un régime ? lol ouai celui là on y échappe jamais, diminuer les clopes, heu ….. sortir toujours, mais réussir mon CAP (vos geules) et etre un bon coiffeur. Le reste, on verra bien. Adieu été, adieu mix sur cd qui bug à la chaine hifi de Léa, adieu maillot de bain, adieu longue journée à rien foutre, mais rien foutre au soleil ! A l’année prochaine.

x1pnp_rgmi5o50mf8b_BkoDrgBhuN8kxPNY__3weTVsoC_G13g6T9fBHk1leQsXjr_ZcZHBguj46rhSdAl2fMxTfQGXq4U9xDewyd4deI_FsNS5mPC63D9r0SVkSB1g37cLZLVJpHPJGL8

Posté par alcibiade à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2006

Le tragique jour où j’ai perdu mes cheveux / fait mon coming out sans faire exprès.

Oui je sais certain en lisant ce titre doivent se dire : quoi des gens ne savent pas encore que Vince est gay ???? Oui, mes parents ! Non ils ne sont pas aveugles ni sourds, juste un peu trop rêveurs.  Mais quelle honte !!! Le pire coming out de la terre : mon père a vu que j’étais aller sur gaypax dans l’historique de son ordinateur. Ok c’est déjà trop la honte d’aller sur gaypax (je sais mais ce moquer des lesbiennes moches c’est trop drôles) mais en plus mon père la vu !!!!! Là ya un dialogue :

Moi (The queen) : Tu regardes quoi ?

Père : un vieux film

Moi (bat les couilles) : ok je sors

Père : Oh fait c’est toi qui va sur des sites gays ?

Moi (livide, tremblant, je pourrais dire que c’est mon frère ? non le pauvre, courage, réfléchi pas) : Oui

Là, arrêt cardiaque, plus de respiration, silence. (1secondes 30)

Père : Tu sais que tu peux te connecter dans la salle de jeux ?

Quoi ? Mais c’est tout ce que ça lui fait ? Mon père doit me dire à peu près 56 phrases par an et là je lui fait exploser une bombe en pleine figure et il dit rien … Bon d’ailleurs je suis même plus gay mais asexué… Ou alors il le cache ? Ou alors il était trop bourré pour parler, où alors il attend que ça soit moi qui lui en parle mais c’est moi qui devrais être bourré dans ce cas là… Bref… j’en suis pas encore remit.. A suivre …

Sinon, journée tragique également à cause de ma coupe ! Mes magnifiques cheveux longs ont disparues à tout jamais. Mon coiffeur s’étant senti très inspiré. Ahhhh c’est qui se moche dans le miroir. Ah merde c’est moi, j’ai plus de cheveux pour me cacher… pouik… je vais mettre des mois à m’en remettre (le temps que ca repousse^^)

Voilà ma tete en attendant ....triste réalité :p

DSC03119

Posté par alcibiade à 16:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 août 2006

Summer … go with feeling !

pic_nic___la_chapelle_017

Musique … Clope au bord de l’eau … Chloé au studio … Régime au citron … Joins d’herbe à minuit … kloé & Thomas, Flo & Léa, mon cerveau mon cerveau mon cerveau …. fait… le vide….

Posté par alcibiade à 15:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 août 2006

Munich zombie nation

Oh merci Léa !!!! Enfin, après des mois d’attente j’ai enfin des Munich, les chaussures tant convoitées en ce moment. Mais il faut avoué qu’elles sont vraiment très belles. Celles-ci viennent de Florence, que Léa ma gentiment acheté pendant ses vacances germano-italienne. D’ailleurs c’est très européen comme chaussures, Espagnols avec un nom Allemand, trouvées en Italie portées en France. Bon maintenant je vais pouvoir frimer à mort tout l’été avec le plan du métro de Berlin au pied :p !

DSC03019

DSC03020

Posté par alcibiade à 13:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2006

Way out is hard

DSC02916

Vous n’avez sûrement jamais entendu un chien s’appeler ‘Tiger’, mais un chien qui s’appel comme ça créé beaucoup de problèmes à son propriétaires. Un de mes voisins a trouver le moyen d’appeler son chien ‘Tiger’ donc, et quand il l’appel dans la rue ça donne ‘tageule, tageule … tageuleeee !!!’ Au début je l’ai pri pour moi, avant de comprendre quand il a soudainement hurlé en détachant toutes les syllabes ‘T-A-I-G-E-U-R-R’.

14h39, personne… personne dans les rues de Pelissanne, oh charmant petit village de mes parents. J’ai hâte de rentrer sur Marseille. Ici, déjà en temps normal il n’y a personne. Alors imaginez en plus en semaine et ça semble visiblement pire que tout en temps de canicule…. J’ai l’impression de me balader dans une ville fantôme… personne, juste un soleil de plomb. Quelle idée aussi de sortir à cette heure-ci, mais je suis obligé d’aller à ma banque une fois par jour (franchement je devrais être banquier, avec le temps que j’y passe pour qu’il ne me ferme pas mon compte..) Mais bon, c’est toujours une activité comme une autre. D’ailleurs, le jeune stagiaire de la banque devient plus charmant de jour en jour, ou alors c’est juste que je m’habitue à ça salle tête… je sais pas.

Mais c’est marrant comme village, il y a toujours un truc pour animer les discussions des vieux genre ‘qui a foutu le feu à l’église ?’, ou bien ‘mais il est con ce maire de refaire la place’ etc…. et tout ça quand il n’y a pas de meurtre à la hache…. Je critique je critique mais si ca se trouve j’y reviendrais un jour…. En tout cas ça reste toujours très drôle. Surtout chez moi, la pire famille du village je pense, ma mère est partie de la maison, pour prendre un appart dans la même rue (si si … elle a vraiment fait ça) mon père bois toujours plus, ma grand-mère devient complètement folle. On verra si le mois d’août sera plus propice pour faire la fête chez Léa :p ! D’ici là je vais vite retourner sur Marseille histoire de pas devenir fou à mon tour, mais c’est peut être trop tard.

Posté par alcibiade à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]